2019
04
25

Soutien pour le recours contre l’interdiction de l’alpinisme dans la réserve naturelle de Chastreix-Sancy

Face à l’interdiction confirmée de la pratique de l’alpinisme dans la réserve naturelle de Chastreix-Sancy, des démarches sont engagées avec l’appui du cabinet Huglo / Lepage. La défense de nos intérêts a un coût … la FFME et le Comité Territorial 63 lancent un appel aux dons pour collecter la somme nécessaire estimée à 20 000 €.

Le précédent article résume la situation actuellement vécue dans le Sancy.

Le CT63 et la Ligue Auvergne Rhône Alpes de la FFME ont engagé le cabinet d’avocats Huglo Lepage pour faire une demande d’abrogation partielle du décret de création de la Réserve Nationale Naturelle de Chastreix Sancy (63) qui interdit la pratique de l’escalade et de l’alpinisme.

Cette action est au service de tous et les fonds collectés ont pour objet de couvrir les frais du cabinet d’avocats.

Si un reliquat après règlement des honoraires subsiste, 50% de la somme seront versés à la RNN de Chastreix Sancy et les 50 % restant seront donnés à une structure qui aurait besoin de fonds pour défendre l’accès des espaces de nos pratiques.

Voici le lien permettant de nous soutenir dans les démarches : https://www.okpal.com/alpinisme-et-escalade-dans-la-rnn-chastreix-sanc/?utm_campaign=01D74G4SS2QH5PCGQQVRER8P1R&utm_medium=campaign_success-okpuid_01D74G4S743BJ7MAZJQ6KEPF9E-20190329&utm_source=share_email&fbclid=IwAR2bq4_w6FfxWpxh5tBKlhiT49VctBaDFIRW2fbXGwKQpC7YHOLkkR4pFAM#/

Par un partage massif de ce lien, et si vous le pouvez par un don (de l’€ symbolique à un montant illimité …), chacun peut montrer son soutien à la communauté des grimpeurs et alpinistes.

Les dons par chèque ou par virement sont également possibles, vous pouvez nous envoyer un mail à contact@ffmeaura.fr pour plus de renseignements.

Si vous souhaitez recevoir une attestation de don ouvrant droit à réduction d’impôt ou crédit d’impôt (si vous n’êtes pas assujettis à l’impôt sur le revenu), nous vous fournirons les éléments nécessaires.

Commentaires
0

Laisser un commentaire